Des problèmes engendrés par le PLU de Thil – Uthilavanttout

 

Des problèmes engendrés par le PLU de Thil – Uthilavanttout

superposition zonages Le PLU entre maintenant dans sa partie finale d’élaboration. Le projet a été soumis à divers services qui rendront leur avis fin avril. L’enquête publique sera alors lancée et durera un mois, au cours duquel vous pourrez faire consigner vos observations auprès du commissaire enquêteur. Le projet de PLU ne pourra potentiellement être modifié qu’à la suite de cette enquête publique.

Pour répondre à la demande de nombreuses personnes, U-Thil continue de vous informer sur le projet de PLU. Nous listons ici certains problèmes que génère ce projet et par lesquels vous êtes peut être concernés.

1- Des droits à construire réduits

Plus de 100 propriétés de notre village verront leurs droits à construire (habitation, cabane de jardin etc) affectés par le PLU, sans que l’on comprenne véritablement pourquoi. Les possibilités de constructions du PLU intègrent obligatoirement les contraintes du règlement du Plan de Prévention des Risques d’inondation (PPRi). Le PPRi est supérieur au PLU. Cependant, le PPRi, en vigueur depuis mai 2013, a été vécu globalement comme une chance par les élus de l’époque, parce qu’il ouvrait des possibilités de construire auparavant interdites. Malheureusement, le projet de PLU voulu par l’équipe en place depuis un an referme certaines de ces possibilités et ce, sans justifications claires.

Le tableau synthétique (ci-dessus) superpose certaines règles du PPRi et du PLU et permet donc de les comparer. Par exemple, la zone B1 du PPRi devient les zones UB et UBa dans le PLU. Le terme «réglementé» veut dire que les constructions sont autorisées mais soumises à des règles. Vous pouvez constater dans l’exemple de la zone B1, que les logements nouveaux autorisés par le PPRi, deviennent interdits dans le PLU. Le PLU aboutit donc à une situation très pénalisante pour les personnes habitant dans les futures zones UB et UBa. Leur terrains seront dévalorisés et leurs projets limités. De plus, ces derniers ne comprennent pas pourquoi dans le même temps, le projet de PLU permet à l’inverse, la construction de bâtiments pour des loisirs ou des activités sportives en zone rouge du PPRi… Quelles études ou analyses justifient que le PLU diminue les possibilités de construire autorisées par le PPRi? Pour des raisons différentes mais avec les mêmes conséquences, les zonages «Agricole» posent également des problèmes difficiles à comprendre pour les personnes concernées. Pourquoi classer en zone agricole des terrains qui sont des jardins privés depuis des années ?

Contrairement à ce que nous entendons dire, les services de l’état ou le cabinet d’urbanisme ne sont pas responsables de cette orientation. Les éléments clés du PLU que sont le zonage et le règlement ont été élaborés en 3 mois (septembre-novembre 2014). Cette précipitation ainsi que le  manque de concertation et d’analyse aboutissent à une situation difficilement acceptable pour de nombreux Thilois.

2- Le caractère rural du village menacé 

Le règlement du PLU autorise la construction de petits immeubles à vocation sociale avec des balcons qui font le tour du bâtiment à 7m de hauteur (2 niveaux plus attique) et ce dans trois zones du village. C’est une source de nuisance pour les habitations dans l’environnement proche. Le règlement autorise également que ces constructions soient composées uniquement de logements sociaux, ce qui ne favorisera pas la mixité sociale. Nous redisons ici que d’autres solutions sont possibles pour intégrer au mieux les logements sociaux dans notre village. M. le Maire indique que rien n’a été décidé et que tout se fera en concertation avec les riverains. Ce discours est nouveau et c’est très bien. Puisque ce n’est pas (ou plus) la volonté de la majorité, alors autant réécrire le règlement pour qu’il ne permette pas ces réalisations. Rappelons qu’il est difficile de s’opposer à ce qui est autorisé.

La zone «1AU» est également source d’inquiétudes : cette zone fait partie de l’enveloppe urbaine du village, pourquoi chercher à y imposer à partir de 2020 la création d’un lotissement très dense?

Il est regrettable qu’il y ait si peu d’information de la part de la mairie sur le projet de PLU. Il est apparement extrêmement difficile d’obtenir un  rendez-vous avec M. le Maire, ce que l’on peut comprendre. Mais il y a également les adjoints, les élus qui ont voté ce projet ? Ne seraient-ils pas à même de répondre eux aussi aux interrogations des Thilois ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AlphaOmega Captcha Classica  –  Enter Security Code
     
 

Protected by WP Anti Spam